Présentation du projet

La préhistoire des zones tropicales et subtropicales fait l’objet depuis les dernières décennies d’un dynamisme croissant de recherches. Cela a permis de mettre en évidence la place cruciale de ces régions de basse latitude pour le passé et l’évolution biologique et culturelle de notre espèce et ses ancêtres. C’est dans ces espaces tropicaux et subtropicaux que la plupart des espèces d’Hominidés sont apparues. C’est également là qu’ont eu lieu de nombreuses innovations techniques fondamentales et que la plupart des plantes cultivées aujourd’hui ont été domestiquées. Ces régions (Asie du Sud, Océanie, Afrique et Amérique latine) sont donc des lieux d’émergence majeurs pour la préhistoire mondiale. Conséquence de l’histoire des recherches et de la géopolitique, elles restent pourtant encore largement perçues comme périphériques en relation aux “centres” classiquement connus pour la préhistoire, situés dans les zones tempérées.

Ce constat contradictoire est à la base de l’idée du projet PREHISTROPIC – La préhistoire sous les tropiques. Né de l’opportunité offerte par la Ville de Paris, à travers son appel à projet Emergence(s) 2018 , il s’appuie sur un ensemble de spécialistes principalement de l’équipe Préhistoires en zone tropicale et subtropicale de l’UMR 7194-HNHP et un solide réseau de coopération internationale. Il traite des questions propres aux zones tropicales et subtropicales au Quaternaire, à l’évolution biologique et auxcomportements des Hominidés, en lien avec l’histoire et la chronologie des peuplements, auxmodes d’anthropisation des espaces et à la transformation des paysages sur le temps long. Les recherches y sont menées de manière décloisonnée sur le plan géographique et transversale du point de vue disciplinaire.

Comprendre cette préhistoire “de l’ailleurs”, c’est comprendre notre propre histoire. L’étude du passé des zones tropicales et subtropicales est également fondamentale pour comprendre notre monde présent, et en particulier les relations que nous entretenons avec les environnements que nous parcourons, occupons, transformons. Par ce projet, nous aspirons à contribuer à donner à cette partie de notre passé la visibilité qu’elle mérite.

PRESENTATION VERSION LONGUE