Post-doctorat en technologie paléolithique

Contrat post-doctoral sur les comportements techniques paléolithiques dans les régions tropicales et subtropicales

Le projet PRÉHISTROPIC (Préhistoire sous les tropiques. Peuplements, adaptations, comportements en milieu tropical et subtropical sur le temps long) recrute un ou une post-doctorant(e) sur les thématiques de comportements et trajectoires techniques.

 

Le projet PRÉHISTROPIC

Les recherches sur la préhistoire des zones tropicales et subtropicales se développent considérablement depuis quelques décennies, mais elles restent souvent isolées les unes des autres, s’attachant principalement à des problématiques régionales. Le projet PRÉHISTROPIC (https://prehistropic.hypotheses.org/) est conduit au sein du Muséum national d’Histoire naturelle, dans l’UMR 7194-HNHP et reçoit un financement de la Ville de Paris (Appel Emergence(s)). Il vise à donner un élan à ces recherches en développant la transversalité des approches, tant sur le plan géographique que disciplinaire, replaçant les régions tropicales et subtropicales au centre des problématiques relatives à notre passé sur le temps long.

 

Le contrat post-doctoral

Les recherches du/de la post-doctorant(e) concerneront les comportements techniques paléolithiques dans les régions tropicales et subtropicales (en Asie, Afrique, Amérique ou en Océanie). L’accent sera mis sur les solutions originales et les trajectoires propres qui se sont développées sous ces latitudes, en examinant par exemple les phénomènes d’innovation, de convergence ou de résilience. Les approches interrégionales, mettant en perspective différentes régions tropicales et subtropicales, seront appréciées.

Selon cette perspective et dans le cadre du projet de recherche qu’il/elle présentera, le/la candidat(e) contribuera aux travaux de l’équipe de recherche par sa participation active à l’analyse de mobilier archéologique et aux recherches de terrain.

 

Activités

Les activités principales consisteront à :

– mettre en œuvre le projet de recherche présenté, incluant analyses d’artefacts dans leur contexte archéologique et recherches de terrain (en s’insérant dans les programmes préexistants dans l’équipe ou au sein de ses propres projets) ;

– participer à la valorisation des collections de préhistoire du Muséum national d’Histoire naturelle sur les régions concernées ;

– animer un groupe de travail visant à une approche synthétique des trajectoires techniques paléolithiques dans les régions tropicales et subtropicales.

Ces différentes activités devront se concrétiser par des publications de diffusion internationale, dont au-moins deux sont attendues pendant la durée du contrat.

 

Candidature

Le/la candidat(e) devra être titulaire d’un diplôme de doctorat à la date du début du contrat (1er novembre 2022).

Le dossier de candidature devra être envoyé par courrier électronique avant le 29 juillet 2022 à 12h (heure française) à Stéphanie Bonilauri (stephanie.bonilauri@mnhn.fr), Antoine Lourdeau (antoine.lourdeau@mnhn.fr) et David Pleurdeau (david.pleurdeau@mnhn.fr). Il devra comporter un curriculum vitae détaillé, un projet de recherche (4 pages au maximum), précisant les sites et collections dont l’étude est envisagée, un échéancier des recherches et une lettre de motivation.

 

 

Lieu de travail : Paris

Type de contrat : CDD

Durée du contrat : 12 mois

Date d’embauche prévue : 1er novembre 2022

Quotité de travail : Temps complet

Niveau d’étude exigé : Doctorat

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search